GOERDELER (K. F.)

GOERDELER (K. F.)
GOERDELER (K. F.)

GOERDELER KARL FRIEDRICH (1884-1945)

Après des études de droit à Tübingen et à Königsberg, Goerdeler entre en 1911 dans l’administration communale. Maire de Königsberg (1922), puis de Leipzig (1930), il se révèle un grand administrateur et un excellent organisateur, notamment dans le domaine économique. Sceptique envers le régime parlementaire, il était membre du Parti national allemand. En décembre 1931, le chancelier Brüning fait appel à lui pour assurer la charge de Reichskommissar (commissaire du Reich) pour les prix.

À l’avènement de Hitler, Goerdeler accorde sa confiance aux nouveaux dirigeants sans adhérer au parti et accepte de collaborer avec les nazis. Hitler le nomme à nouveau commissaire du Reich aux prix le 5 novembre 1934. Mais Goerdeler ne tarde pas à reconnaître l’incompatibilité entre ses idées d’un État constitutionnel libéral et les thèses du national-socialisme. Il quitte son commissariat en juillet 1935; deux ans plus tard, il est obligé d’abandonner sa charge de maire de Leipzig.

Devenu conseiller financier de la Stuttgart Company, que dirige l’industriel antinazi Robert Bosch, Goerdeler entreprend de nombreux voyages à l’étranger; il y noue des relations grâce auxquelles il va devenir bientôt le pivot central du mouvement de la résistance au nazisme. Sa personnalité, assez énigmatique, s’impose si impérieusement que les conjurés, discutant de l’éventualité d’un changement de régime, le désignent comme futur chancelier du Reich. Mais si Goerdeler fait preuve d’une volonté puissante, il n’a en revanche aucun sens des réalités. De 1941 à 1943, tandis que les résistants de tous horizons rongent leur frein, Goerdeler, lui, rédige d’interminables mémorandums, élabore des projets de constitution, organise le futur gouvernement qu’il substitue déjà en esprit à celui de Hitler... Pour se concilier d’autres chefs de l’antinazisme et malgré ses opinions conservatrices aussi rigides que sa personne, il adopte en partie leur programme politique de gauche.

Par ses amis à l’étranger il tente d’obtenir des Alliés l’assurance qu’une paix honorable serait accordée au gouvernement qui succéderait à celui de Hitler après le coup d’État. À l’automne de 1943, il leur fait parvenir un mémorandum dans lequel il demande la reconnaissance des frontières allemandes de 1914, modifiées de façon à y inclure le pays des Sudètes et l’Autriche. Il ignore manifestement que les Alliés combattaient moins le national-socialisme qu’une Allemagne forte. Son échec est total sur ce plan.

Tout en refusant d’admettre l’assassinat de Hitler, Goerdeler ne cesse d’aiguillonner les conspirateurs qui l’admirent mais ne l’aiment guère: «Irréductible et rétrograde» (Moltke); «téméraire, infatigable et réactionnaire» (von Hassel); «d’une rare indiscrétion» (Gisevius); «c’est le promoteur d’une révolution de barbes grises» (Stauffenberg). Tout un groupe de conspirateurs dirigés par Stauffenberg tournent leurs regards vers l’est; Staline serait-il plus compréhensif que Churchill et Roosevelt? Stauffenberg décide pourtant de passer à l’action au lendemain du débarquement en Normandie.

Goerdeler, qui fait depuis longtemps l’objet d’une surveillance étroite de la part de la Gestapo, est arrêté le jour même de l’attentat manqué du 20 juillet 1944. En prison, Goerdeler écrivit, à la demande de ses geôliers, une étude concernant l’administration future de l’État sous le régime... national-socialiste. Désireux de prolonger la procédure, il accumulait d’autre part les détails lors de ses interrogatoires. Entre le 3 et le 9 janvier 1945, Goerdeler dicta quatre-vingt-deux pages dactylographiées sur le problème des réformes financières. Un autre texte, de sa main, s’arrête au milieu d’une phrase à la page soixante et une. Sans doute vint-on alors le chercher pour l’exécuter avant qu’il n’eût le temps de le terminer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Goerdeler — ist der Name mehrerer Personen Carl Friedrich Goerdeler (1884–1945), deutscher Politiker und Widerstandskämpfer Fritz Goerdeler (1886–1945), deutscher Verwaltungsjurist Julius Goerdeler (1844–1928), Amtsrichter und Parlamentarier, Vater von Carl… …   Deutsch Wikipedia

  • Goerdeler —   [ gœ ], Carl Friedrich, Politiker, * Schneidemühl 31. 7. 1884, ✝ (hingerichtet) Berlin Plötzensee 2. 2. 1945; Jurist; 1920 30 zweiter Bürgermeister im preußischen Königsberg, 1930 37 Oberbürgermeister von Leipzig, 1931 32 und 1934 35… …   Universal-Lexikon

  • Goerdeler-Gymnasium — Schultyp Gymnasium Gründung 1967 Ort Paderborn Bundesland Nordrhein Westfalen Koordinaten …   Deutsch Wikipedia

  • Goerdeler-Gymnasium Paderborn — Goerdeler Gymnasium Schulform Gymnasium Gründung 1967 Ort Paderborn Land Nordrhein Westfalen Staat Deutschland Koordinaten …   Deutsch Wikipedia

  • Goerdeler, Karl Friedrich — born July 31, 1884, Schneidemühl, Ger. died Feb. 2, 1945, Berlin German politician. He served as second mayor of Königsberg (1920–30) and mayor of Leipzig (1930–37). A member of the rightist German National People s Party, he had to resign as… …   Universalium

  • Goerdeler, Carl — (1884 1945)    politician; Oberburgermeister of Leipzig during 1930 1937. He was born in Schneidemühl (now Poland s* Pila) into a family that had a long history with Prussia s* civil service.* After completing a doctorate in law, he served… …   Historical dictionary of Weimar Republik

  • Goerdeler, Karl Friedrich — (31 jul. 1884, Schneidemühl, Alemania–2 feb. 1945, Berlín). Político alemán. Fue alcalde auxiliar de Königsberg (1920–30) y alcalde de Leipzig (1930–37). Miembro del derechista Partido Nacional Popular Alemán, tuvo que renunciar como alcalde de… …   Enciclopedia Universal

  • Carl Friedrich Goerdeler — Infobox Person name = Carl Friedrich Goerdeler caption = birth date = Birth date|1884|07|31 birth place = Schneidemühl, Germany (modern Piła, Poland) death date = Death date|1945|2|2 death place = Berlin party=DNVP spouse = Anneliese Ulrich… …   Wikipedia

  • Carl Friedrich Goerdeler — Carl Friedrich Goerdeler, 1925 Carl Friedrich Goerdeler (* 31. Juli 1884 in Schneidemühl, Provinz Posen; † 2. Februar 1945 in Berlin Plötzensee) war ein deutscher Jurist, nationalkonservativer Politiker und Widerstandskämpfer gegen den …   Deutsch Wikipedia

  • Carl Goerdeler — Carl Friedrich Goerdeler, 1925 Carl Friedrich Goerdeler (* 31. Juli 1884 in Schneidemühl, Provinz Posen; † 2. Februar 1945 in Berlin) war ein deutscher Jurist, nationalkonservativer Politiker und Widerstandskämpfer …   Deutsch Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»